Reprise : nos conseils pour les AESH

Les Aesh ont obtenu un statut au rabais. Cette crise a révélé le mépris de notre employeur, l’éducation nationale, pour tou-te-s les Aesh. Mis-e-s à l’écart, payé-e-s un salaire de misère avec un temps partiel imposé. Aujourd’hui, il leur est demandé de respecter les gestes barrières. C’est ilmpossible la plupart du temps. Les jeunes en situation de handicap ont besoin d’une présence et d’une aide physique. C’est une évidence que M Blanquer ne peut ignorer. Ces distances physiques impossible à tenir, elles/ils devraient toutes et tous être équipé-e-s de masque FFP 2 pour les prémunir d’une éventuelle infection au covid 19. Ce n’est pas le cas, au lieu de cela, il leur est demandé d’être corvéables.

Ne vous laissez pas faire, malgré la précarité de votre situation, vous avez des droits. Tout ne peut pas être imposé. Vous n’êtes pas agent administratif ou “dame pipi”.

Que faire si on me demande de faire une tache qui n’est pas dans mes missions ?

Votre contrat est régi par le décret 2014-724. Il indique bien dans l’article premier : “des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap.” Si on vous demande de sortir de cette mission, ne restez pas seule. Informer les représentant-e-s du personnels et contactez la CGT éduc’action. Nous vous aiderons à faire valoir vos droits.

Que faire si je ne peux pas respecter le protocole sanitaire ?

Ne restez pas seul-e contacter un élu-e du personnel et/ou la CGT éduca’ction. Remplir le registre santé sécurité au travail (RSST, lire ici) normalement présent dans tous les établissements scolaires.

J’exerce mon droit de retrait : Dans quelles conditions s’applique-t-il ? Que dois-je faire ?

lire le PDF ici

25 réflexions sur “Reprise : nos conseils pour les AESH”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.