1er degré : point sur un protocole à appliquer (quand c’est possible…)

Note sur l’évolution du protocole sanitaire dans les écoles depuis le 26 avril

>Absence des personnels enseignants et respect des consignes de non-brassage, comment faire concrètement ?

> Manque de remplacement et palliatif

> Manque de remplacement et droit syndical

> EPS et protocole, encore des nouveautés

Protocole sanitaire : absences et gestion du brassage

Rappel de la consigne officielle:

Dans les écoles, lorsqu’un enseignant absent ne peut, malgré le renforcement des moyens de remplacement, être immédiatement remplacé, les élèves ne peuvent en aucun cas être répartis dans les autres classes. L’accueil des élèves est alors suspendu dans l’attente de l’arrivée du professeur remplaçant.” 

Mais obtenir le non-brassage des élèves dans les classes n’est efficace que si nous obtenons des remplaçant·es en nombre suffisant!

Comment fait-on monsieur Blanquer?

Car dans les écoles,

· on apprend le plus souvent l’absence d’un·e enseignant·e et son non-remplacement que le matin même. Au moment d’accueillir les élèves de la classe. Trop tard pour avertir les parents ou renvoyer les élèves à la maison ;

· on n’a pas de vie scolaire ou de personnel supplémentaire pour prendre en charge les élèves jusqu’à l’arrivée d’un·e représentant·e légal·e (à moins d’un accord avec la collectivité locale).

Tract imprimable