AESH ; une rentrée comme les autres en pire!

C’est à nouveau une rentrée bien compliquée.

Si quelques avancées ont été obtenues grâce aux mobilisations la reconnaissance du métier d’AESH dans la scolarisation des élèves en situation de handicap n’est toujours pas acquise.

Le salaire toujours pas à la hauteur et un vrai statut toujours inexistant. La CGT éduc’action dénonce sans relâche la précarité du métier et sa dégradation depuis la mise en place des PIAL. Cette rentrée, ne sera malheureusement pas différente des autres..

.La CGT éduc’action de l’académie de Clermont-Ferrand rencontrera ce soir le nouveau recteur. J’ai déjà transmis un point sur la situation à savoir :

📌Les difficultés d’accès à la boîte mail académique et l’attribution du NUMEN. Ce problème doit être résolu au plus vite. N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des difficultés à les obtenir. Ces éléments sont essentiels ! En décembre prochain auront lieu les élections professionnelles.

📌 Non aux 35h double employeur. La CGT éduc’action refuse le cumul d’emploi pour vivre dignement. elle revendique la reconnaissance du métier. Un seul employeur l’éducation nationale !https: //www.cgteduc.fr/…/Fiche-militante-cumul-emploi...

📌 La lettre de service est indispensable aux déplacements et affectation des AESH, certains PIAL s en passent. Exigez votre lettre de service qui peut être par mail.

📌 La grille indiciaire ne respecte plus les 10 points d’écart entre chaque échelon. Malgré une rencontre au ministère mi juillet nous promettant de vite remettre le dossier au coeur des discussions, plus aucune nouvelle.La CGT éduc’action ne lâchera rien !

📌 Affectation toujours pas reçue pour beaucoup à la veille de la pré rentrée. Ce phénomène se répète inlassablement chaque année. Ce n’est pas pour autant que nous devons l’accepter !

📌 AESH nouvellement recruté·es sont sans suivi, sans accompagnement, lâcher dans la nature sans savoir qui contacter. Sans parler de l’accueil qui peut leur être réservé·es….

📌 Manque de personnel, on modifie déjà les affectations des collègues pour assurer des remplacements provisoires des collègues absent·es, quel qu’en soit le motif = plus de km, plus d’élèves, épuisement et baisse du nombre d heure d’accompagnement aux élèves. Les AESH n’ont pas vocation à s’auto-remplacer ! C’est inacceptable et cela nuit à tout le monde AESH et élèves

📌 Heures connexes = hors présence élèves pas de tâches ne relevant pas des missions telles que définies dans la circulaire de 2017.

Audience à a DSDEN

Compte rendu de l’audience à la DSDEN de l’Allier pour les AESH