Les AESH en grève le 8 avril : des actes !

Le ministre répète que la scolarisation des élèves en situation de handicap est une priorité de son ministère. Pourtant, il fait le choix de maintenir dans la précarité les 110 000 AESH qui jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement de ces élèves. 

Malgré la promesse faite il y a un an d’engager une vraie réflexion sur le temps de travail et la rémunération, les AESH continuent de subir des temps de travail incomplets. Dans l’académie de Clermont les contrats sont majoritairement à 60% pour 24h pour un salaire net de 760 euros par mois. L’académie de Clermont se distingue par un calcul arbitraire du temps de travail qui revient à travailler ½ heure gratuite hebdomadaire pour 24H. Des AESH accompagnées par la CGT Educ’action de l’académie de Clermont ont déposé un recours au Tribunal administratif, nous attendons une date de médiation acceptée par le rectorat

L’exaspération, le sentiment d’abandon et la souffrance s’expriment partout et se traduisent par des mobilisations très suivies dans les départements, en particulier depuis la mise en œuvre des PIAL.

Dans l’Allier : Conférence de presse à 11H à Montluçon, union locale CGT / 14H30 : rassemblement et assemblée générale devant l’Inspection académique et demande d’audience à la DASEN

Dans le Puy de Dôme : 10H rassemblement devant le rectorat / 12H : Assemblée générale à la Comédie (69 bd François Mitterrand)

Communiqué intersyndical de l’Allier
Communiqué intersyndical Puy de Dôme
Tract intersyndical Allier
Tract national CGT Educ’action