Le premier geste barrière dans les écoles,c’est le recrutement de personnels sur la liste complémentaire

Alors que le protocole sanitaire veut que les élèves restent toujours dans le même groupe classe, sans que les groupes ne se mélangent ni ne se croisent de
trop près, le manque de personnel rend inapplicable cette mesure.
En effet, si les personnels remplaçants manquent déjà en temps ordinaire, l’école doit faire face actuellement à une augmentation des absences du fait de
nombreux personnels malades, isolés et cas contact. Les personnels territoriaux, les enseignants spécialisées et les AESH aussi sont absents et non remplacés.
Faute de remplaçants, dans l’urgence, et en toute incohérence, les élèves sont donc répartis dans les classes des enseignants présents multipliant les risques de
contamination, mettant à mal toute l’organisation mise en place au prix d’un travail important, augmentant fortement la charge de travail et la fatigue des
personnels restants, créant les conditions de leur possible arrêt ….
Des recrutements sont plus que jamais indispensables pour maintenir les écoles ouvertes
Dans l’immédiat, il est urgent de recruter sur la liste complémentaire et, à plus long terme, de créer des postes supplémentaires.