Stagiaire affecté·e dans l’académie de Clermont-Ferrand : bien préparer sa rentrée

Affecté·e dans l’académie de Clermont-Ferrand suite à votre réussite au concours, votre renouvellement ou votre prolongation de stage, vous avez reçu ou vous allez recevoir par mail votre établissement d’affectation pour la rentrée 2020. Quelques informations et conseils pour préparer au mieux cette rentrée.

Source : http://www.ac-clermont.fr/personnels/mutations/affectation-des-fonctionnaires-stagiaires/

1) Prendre contact pour obtenir davantage d’informations sur votre affectation

Plus vite vous aurez d’informations sur votre “poste” attribué pour cette rentrée (niveaux enseignés, manuels utilisés, emploi du temps si possible…), plus vous aurez de temps pour préparer ce moment important de l’année. Prenez contact :

  • Avec votre tuteur/tutrice de terrain, si la DPE vous a transmis son contact. Si vous n’avez que son nom et prénom, vous pouvez tenter de le/la contacter via l’adresse mail académique (prenom.nom@ac-clermont.fr), même si ce sont encore les vacances…
  • Avec votre établissement, même s’il y a de grandes chances qu’il n’ouvre pas avant le 24 août. Certains personnels de direction assurent une veille par mail.
  • Avec le syndicat CGT Éduc’action de votre département d’affectation en cas de problème, de demande de renseignement ou de demande d’adhésion.

Vous pouvez également contacter votre service gestionnaire du rectorat (liste des gestionnaires par discipline ici) sur des sujets qui concernent votre prise en charge administrative et financière. N’hésitez pas à contacter le service social du rectorat (contacts ici) pour obtenir des informations sur les prestations auxquelles vous avez droit.

2) S’occuper sérieusement de la “paperasserie” administrative avant le 31 août

Le mois d’août, pour les personnels stagiaires nouvellement affectés dans l’académie, est loin d’être un long fleuve tranquille, surtout si vous devez également rechercher un logement. Nous vous invitons à la vigilance pour ne rater aucune démarche administrative dans le cadre de votre “installation”. Vous devez ainsi avant le 31 août rassembler quelques documents à transmettre à la Division des Personnels Enseignants (DPE). Les voici :

  • un certificat médical d’aptitude à la fonction enseignante (annexe 3 à imprimer avant la visite) délivré par un médecin agréé-e (liste ici) qui ne peut pas être votre médecin traitant. Prenez vite rendez-vous ! N’oubliez pas non plus d’imprimer pour la visite la demande de règlement d’honoraires (annexe 4) à remplir par le médecin pour qu’il/elle puisse être payé-e par l’administration (vous n’avez pas à avancer les frais ou à présenter votre carte vitale) ;
  • votre dossier administratif et financier, appelé ici “notice individuelle destinée à la gestion administrative et financière” (annexe 2), indispensable pour être rémunéré fin septembre, avec les pièces jointes (liste complète des pièces jointes nécessaires présente dans le guide du rectorat). L’administration se montre très tatillonne, nous vous conseillons donc de transmettre au plus vite ce dossier, ce qui vous permettra de le compléter à temps si celui-ci est jugé incomplet ;
  • une photocopie de votre diplôme le plus élevé (soit une attestation d’inscription en M2 si vous êtes titulaire d’un M1 et un certificat de validation de M1 ; soit le diplôme de master ou équivalent), indispensable pour avoir le statut d’étudiant-e fonctionnaire stagiaire (EFS).
  • un dossier de reclassement (annexe 5) pour que l’administration tienne compte de vos services antérieurs susceptibles d’être retenus pour l’avancement de carrière (assistant·e d’éducation, emploi d’avenir professeur, contractuel·le, service national, ancienneté professionnelle pour les PLP…). L’éventuelle demande de pièces justificatives auprès de vos anciens employeurs peut être longue à être traitée, nous vous conseillons donc de constituer votre dossier le plus tôt possible. Ce dossier de reclassement doit obligatoirement être renvoyé à la DPE, y compris si vous n’êtes pas concerné-e par le reclassement (dans ce cas, préciser “état néant” sur le dossier).

3) Faire valoir son droit aux aides sociales

Les rémunérations des personnels de l’Education nationale sont faibles et nous revendiquons une revalorisation salariale significative (et donc le dégel du point d’indice). Les stagiaires ont droit à des aides spécifiquement attribuées compte tenu de leur statut et peuvent également bénéficier d’autres prestations sociales en tant que personnels de la fonction publique. Voici les principales aides pendant l’année de stage :

  • prise en charge des frais de transport pendant les temps de formation à l’Inspé : il y a deux modes de remboursement possibles. 1) l’Indemnité Forfaitaire de Formation (IFF), à hauteur de 1000 € : pour les stagiaires à mi-temps et dont la commune du lieu de leur formation est distincte de la commune de leur école ou établissement d’affectation et de la commune de leur résidence familiale ; 2) remboursements au coup par coup prévus par la Fonction publique, plus avantageux mais beaucoup plus “lourds” en termes administratifs…
  • l’aide à l’installation des personnels de l’Etat (AIP, formulaire à remplir en ligne ou en version papier), d’un montant de 500 €. Elle n’est accordée qu’une fois (les stagiaires en renouvellement ou en prolongation ne peuvent donc y prétendre). Cette aide est plus avantageuse que celle des comités interministériels des villes (CIV), d’un montant de 350 € , avec laquelle elle n’est pas cumulable.
  • une subvention pour les repas pris à la cantine de votre établissement d’affectation si le prix du repas excède 4,90 €. La subvention est de 1,26 € par repas, directement déduit du coût unitaire (l’aide ne vous est pas versée directement). Plus d’informations ici.
  • aides (remboursables ou non remboursables) pour les personnels rencontrant des difficultés passagères et exceptionnelles à caractère social. Après un entretien préalable avec une assistante sociale des personnels (coordonnées du service social du rectorat et des DSDEN), une commission d’action sociale restreinte statuera administrativement sur votre demande d’aide.

En attendant une véritable revalorisation de notre rémunération, d’autres aides existent : garde périscolaire, allocation pour les enfants handicapés, aide aux activité de loisirs, séjours de vacances… Toutes les informations sur les prestations sociales : http://www.ac-clermont.fr/personnels/les-prestations-sociales/

Cliquez sur l’image pour télécharger notre 8 pages spécial stagiaires (1er et 2nd degré)