Protocole sanitaire du 29 octobre 2020 : de qui se moque-t-on ?

La dernière version du protocole sanitaire vient d’être publiée. Ce protocole sanitaire est qualifié de “renforcé” par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l’épidemie de Covid-19 avec seulement quelques aménagements de l’ancien protocole. Le ministère met délibérément en danger les personnels et les élèves par l’inconséquence de ses décisions. Un communiqué syndical sera publié au plus vite en réaction.

Le protocole sanitaire

“Attention, photo non contractuelle”

Ce qu’il faut retenir

Parmi les “nouveaux” éléments annoncés dans le protocole, dont certains sont déjà en place dans les écoles et les établissements, on retiendra :

  • Une distanciation physique de l’élémentaire au lycée d’au moins un mètre “lorsqu’elle est matériellement possible” ;
  • Port du masque “grand public” pour les personnels. Ces masques ne sont pas des équipements de protection individuelle ;
  • Port du masque obligatoire à partir du 6 ans ;
  • Une aération régulière des locaux ;
  • Une limitation du brassage entre élèves de groupes différents en adaptant les heures d’arrivée et de départ des élèves dans l’établissement ou en limitant la circulation des élèves dans les bâtiments (l’attribution d’une salle à chaque classe est recommandée”).

Ce qu’il faudrait

  • Un dédoublement des effectifs, comme le prévoit le propre “plan de continuité pédagogique” du ministère ;
  • Une banalisation des deux premiers jours de rentrée pour préparer l’accueil des élèves ;
  • Des moyens de protection individuelle efficaces et gratuits pour l’ensemble des personnels et les usager-es ;
  • Des recrutements d’agents sous statut pour désinfecter plus régulièrement les locaux ;
  • Une véritable protection des personnels vulnérables ;
  • Des moyens matériels fournis aux personnels susceptibles d’effectuer du télétravail (enseignant-es, personnels administratifs…) : ordinateurs, imprimantes et consommables.