GRETA : Le Covid ne justifie pas tout !

Ou comment les GRETA utilisent la crise sanitaire aux dépens de leur personnel...

En cette rentrée scolaire 2020, les salarié.e.s ont été fortement marqué.e.s par les répercussions de la crise sanitaire et du confinement. Ces désastres, tant individuels que sociaux, sont venus se greffer sur une crise du système économique déjà profonde. 

Les directions des Greta vont de dérives en abus pour réduire au maximum le “coût” du personnel. La situation est d’autant plus difficile que les chef.fes d’établissement adhérents des Greta, loin du terrain, ne connaissent ni les personnels, ni les stagiaires, et prennent des positions légitimées par la bureaucratie rectorale (Dafco ou Dafpic selon les académies). 

Les conséquence directes sont : 

  •  dégradation des conditions de travail ;
  • baisse des quotité d’heures travaillées, donc chutes brutales de salaires ; 
  • stress permanent ; 
  • angoisse de perdre son emploi ; 
  • concurrence entre collègues et pressions de la hiérarchie ; 
  • épuisement professionnel. 
L'intégralité du communiqué à retrouver en cliquant sur l'image ci-dessous