Épreuves communes de contrôle continu, inadmissibles pour les élèves et les personnels: Refusons collectivement de les organiser

 

 

La mise en place du nouveau Bac Blanquer vient confirmer nos craintes. L’autonomie des établissements (que nous dénonçons depuis le début comme facteur d’inégalités) permettra  avec la mise en place des épreuves E3C (épreuves communes de contrôle continu qui  représentent 30 % de la note finale du Bac), d’avoir un Bac maison qui aggravera encore ces inégalités.

À cela, s’ajoute la précipitation et l’impréparation du ministère avec les premières épreuves qui vont commencer dès la semaine prochaine.

 

Lire la suite du tract et le télécharger au format 

source http://www.cgteduc.fr/index.php/actualit-mainmenu-352/communiqus-mainmenu-444/2807-epreuves-communes-de-controle-continu-inadmissibles-pour-les-eleves-et-les-personnels-refusons-collectivement-de-les-organiser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.