AESH : STOP aux PRESSIONS pour les renouvellements

Scandale! Beaucoup d’AESH qui peuvent être renouvelé.es se voient imposer la signature du renouvellement de contrat des mois à l’avance. L’administration prend comme prétexte la sécurisation des renouvellements et la facilitation de la gestion de ces personnels.

MAIS attention DANGER! Si vous signez le renouvellement (parfois 8 mois avant l’échéance) vous vous engagez à continuer. Si bien qu’au moment venu, si toutefois vous décidiez du contraire vous serez considéré.e comme DEMISSIONAIRE !

Comment peut-on signer un renouvellement en avril pour un autre CDD en décembre?   Le lycée gestionnaire procède à des injonctions assorties de chantage:“Il faut signer sous huit jours, sinon vous n’aurez pas de contrat dans les mêmes conditions (voeux, volume horaire..) ou pire pas de contrat du tout!”  

La CGT Educ’action demande une audience en urgence au rectorat pour faire cesser ce comportement abusif de la part de l’employeur. Comment peut-on mettre le couteau sous la gorge des AESH connaissant vos conditions de travail et de rémunération?   Si vous voulez quand même signer (ce qui peut s’entendre par sécurité), alors nous vous conseillons de l’accompagner d’un courrier de réserve en précisant que vous ne connaissez pas votre situation personnelle ou professionnelle au moment du renouvellement.  

Si vous êtes “frappé.e” par une décision de démission, n’hésitez pas à nous contacter, nous ne laisserons pas faire!