Risque de toxicité des masques de l’Éducation nationale : adresse au Ministre de la CGT Éduc’action

Monsieur le ministre,

Un article de la revue Reporterre, paru en début de semaine, fait état d’un risque concernant les masques DIM fournis aux personnels au moment de la rentrée scolaire.

La présence de la zéolithe dans la fabrication des masques DIM, selon cet article, suscite l’inquiétude légitime des personnels du ministère de l’Éducation nationale. En effet, certains ou certaines scientifiques ont alerté sur une dangerosité potentielle de ce biocide tant sur la santé que sur l’environnement.

Dans la période actuelle, le ministère ne peut ignorer cette alerte et vous avez-vous-même reconnu sur RTL que « c’est une information surprenante qui mérite vérification ».

La CGT Éduc’action demande, donc, à ce que les services compétents fassent rapidement la lumière sur ces modèles de masques et qu’une expertise indépendante soit faite sur leur innocuité mais aussi sur leur qualité. En effet, les indications portées par le fabricant sur ces masques (« ni un dispositif médical au sens du règlement UE ni un équipement de protection individuelle au sens du règlement UE ») et la mise en doute, il y a quelques semaines par l’ARS Bretagne, de leur qualité ne sont pas de nature à rassurer les personnels. Il faut, dans notre secteur, un maximum de transparence, compte tenu de la période anxiogène pour les collègues.

Par ailleurs, nous continuons de revendiquer la fourniture gratuite des matériels de protection (gel hydroalcoolique et masques de santé chirurgicaux…) de qualité et en quantité suffisante pour tous les personnels et les élèves.

Comptant sur votre compréhension et votre réactivité, veuillez recevoir, Monsieur le ministre, l’expression de nos sentiments distingués.

Pour la CGT Éduc’action
Patrick Désiré (Secrétaire général)