Mobilisation des AED ce jeudi à Clermont-Ferrand

Ce jeudi, les Assistant.e.s d’Éducation étaient appelé.e.s à se mobiliser partout en France. Dans le Puy-de-Dôme ils.elles étaient nombreux.ses à être en grève ce jeudi pour dénoncer la précarité de leurs conditions de travail et plusieurs vies scolaires étaient fermées dans le département. Un rassemblement s’est tenu à 11h devant le Rectorat de Clermont-Ferrand où une délégation a été reçue. 

La CGT Éduc’action a exigé la publication immédiate du décret d’application précisant les conditions de leur CDIsation (au bout de 6 semaines) qui permet d’améliorer la situation de bon nombre de collègues et leur  apporterait une certaine stabilité professionnelle. Cette CDIsation est une première étape importante dans le combat que nous devons continuer de mener pour la titularisation des AED qui le souhaitent et la reconnaissance d’un véritable statut de fonctionnaire. Elle est aussi le résultat d’une longue lutte des AED lancée il y a plus d’un et demi. 

Par ailleurs, la CGT Éduc’action a rappelé l’importance aussi de permettre aux AED d’accéder à des contrats à durée déterminée de 3 ans, d’augmenter considérablement le nombre de postes en vie scolaire (AED et CPE) afin de répondre aux besoins réels. La CGT Éduc’action a aussi demandé l’augmentation indiciaire nécessaire et immédiate des Assistant.e.s d’Éducation ainsi que le droit au versement, pour ces personnels, des indemnités REP et REP+ pour celles et ceux qui travaillent dans les établissements concernés. Enfin, elle a aussi rappelé l’impérieuse nécessité de repenser le mode de calcul du temps de travail en internat. 

Cette mobilisation était donc un nouveau point d’étape dans la lutte menée par les AED. Cette mobilisation doit se poursuivre pour qu’enfin les conditions de travail de nos collègues Assistant.e.s d’Éducation s’améliore nettement et dans la durée. Restons mobilisé.e.s à leurs côtés ! 

Compte-rendu de l'audience au Rectorat
(David Aliguen / Co-secrétaire départemental CGT Éduc'action)