Carte scolaire du 1er degré : des mesures inacceptables !

Le CTSD 1er degré a eu lieu jeudi 28 janvier. L’ensemble des organisations syndicales qui y siègent (FSU, FO, Unsa) ont voté contre les propositions de modification de la carte scolaire. La CGT Éduc’action 63, qui représente aussi les personnels du premier degré, soutiendra toutes les initiatives des personnels et des usager·e·s contre les fermetures de classes.

Notre analyse

La grande majorité des propositions de fermetures touchent les territoires ruraux, déjà fortement touchés par l’affaiblissement durable des services publics. L’inspection académique semble, cette année, se passer de l’accord du maire pour acter des fermetures de classe dans les petites communes. Dans certaines écoles rurales, ces fermetures se font alors que les effectifs sont en hausse. On assiste alors à la création de classes uniques ou de classes avec 5 niveaux et accueillant parfois plus de 25 élèves. Enseigner dans une classe avec 4, 5 voire 9 niveaux (de la TPS au CM2) est déjà très compliqué mais, jusque là, cette difficulté était en partie compensée par des classes dépassant rarement 18 élèves. Imposer aux enseignant·e·s et aux enfants de telles conditions révèle une vraie méconnaissance de l’école rurale.

A moyens constants ou presque, les nouveaux dédoublements en grande section dans les écoles REP et REP+ et l’affectation des futur·e·s M2 contractuel·le·s (sous-payé·e·s) sur des postes bloqués entraînent donc une diminution des moyens alloués aux écoles. La “priorité donnée au premier degré” clamée haut et fort par le ministère se heurte, une nouvelle fois, à la dure réalité.

Cette carte scolaire 2021 fait suite à une rentrée 2020 déjà fortement dégradée du fait de la suppression des dispositifs PDMQDC, de la fermeture de certains postes RASED et de l’absence de moyens supplémentaires accordés aux écoles pour tenir compte de la situation sanitaire.

Contre les fermetures de classe, agissons !

Ces fermetures de classe entraînent, pour toutes les écoles concernées, une nette augmentation des effectifs par classe et une fragilisation des équipes pédagogiques. C’est inacceptable !

Un nouveau CTSD est reconvoqué le vendredi 5 février. Des personnels, des parents d’élèves et des maires sont en train de se mobiliser contre les fermetures de classe et se réunissent dans les écoles pour décider, ensemble, des actions à mener. Il faut désormais amplifier le rapport de force, seul à même de pouvoir sauver des classes et des postes puisque les avis et les votes en CTSD et CDEN restent consultatifs. La prochaine journée d’action interprofessionnelle du jeudi 4 février peut être un point d’appui important dans ce combat. La CGT Educ’action 63 soutient également les rassemblements de mercredi 3 février

  • à 14h devant la sous-préfecture d’Issoire
  • à 14h30 devant la sous-préfecture d’Ambert
  • à 15h devant la préfecture de Clermont-Ferrand

et du vendredi 5 février, pendant le CTSD, à 9h devant l’Inspection académique à Clermont-Ferrand (Rue Pélissier).

Les mesures de fermeture de classe proposées par le CTSD du 28 janvier

Écoles maternellesÉcoles élementairesÉcoles primairesRPI/RPC
• Issoire (Pré Rond)
• Combronde
• Saint-Germain-Lembron
• Saint-Gervais-d’Auvergne
• Vertaizon (Louis Aragon)
• Blanzat (Louis Blanc)
• Charbonnières-les-Vieilles
• Clermont-Ferrand (Romain Rolland REP+)
• Clermont-Ferrand (Jules Vallès REP+)
• Issoire (Faubourg)
• Le Crest (La Croix Saint-Verny)
• Lezoux (Potier Marcus)
• Marsat
• Mezel (Aimé Rudel)
• Nohanent
• Sauxillanges
• Thiers (Le Moutier REP)
• Thiers (George Sand)
• Auzat-la-Combelle (Auzat)
• Besse-et-Saint-Anastaise
• Égliseneuve-d'Entraigues
• Le Brugeron
• Manglieu
• Neschers
• Pontaumur (Léonard de Vinci)
• Queuille
• Saint-Amant-Roche-Savine
• Saint-Sylvestre-Pragoulin
• Seychalles
• Viscomtat
• Vollore-Montagne
• Bagnols / Larodde
• Bouzel / Vassel
• Chas (Espirat / Reignat) - 2 classes fermées
• Chanat-la-Mouteyre
• Isserteaux / Montmorin
• Meilhaud / Perrier
• Paslières (La Croix Saint-Bonnet)
• Saint-Floret / Saint-Vincent
• Tourssur-Meymont / La Chapelle-Agnon
Suppression de 3 postes de brigades départementales

Les mesures d'ouverture de classe proposées par le CTSD du 28 janvier

Écoles maternellesÉcoles élementairesÉcoles primairesRPI/RPC
• Blanzat (Louis Blanc)
• Beaumont (Jean Zay)
• Clermont-Ferrand (Julles Vallès, REP+)
• Clermont-Ferrand (Daniel Fousson, REP+)
• Clermont-Ferrand (Alphonse Daudet, REP+)
• Clermont-Ferrand (Artistide Briand, Appli)
• Clermont-Ferrand (Pierre Mendès France, REP+)
• Clermont-Ferrand (Jean Macé, REP+)
• Clermont-Ferrand (Paul Bert)
• Pont-du-Château (Jean Alix)
• Saint-Eloy-les-Mines (La Source)
• Clermont-Ferrand (George Sand)
• Clermont-Ferrand (Edouard Herriot)
• Clermont-Ferrand (Alphonse Daudet, REP+)
• Clermont-Ferrand (Jean Macé, REP+)
• Combronde
• Cournon-d’Auvergne (Henri Bournel)
• Beauregard-l’Évêque
• Charbonnières-les-Varennes (Paugnat)
• Chauriat (Porte du jour)
• Le Cheix-sur-Morge / Chambaron La Moutade
• Sayat
Création d’un poste en Ulis, 5 postes en RASED et 24 postes en brigades départementales