Revalorisations salariales dans l’Education nationale : Mais comment peut-on y croire ?

Les personnels de l’Éducation nationale sont très mobilisés contre la réforme des retraites et particulièrement les enseignant·es qui ont beaucoup à perdre de l’aveu-même du gouvernement. Pour éteindre l’incendie, le ministre use de communication, brandit 500 millions alloués dès 2021 et vend un calendrier de « concertations » pour évoquer les revalorisations et le métier. Pour la CGT Éduc’action, ces postures sont opportunistes. Les pistes sont floues et nettement insuffisantes pour des personnels touchés depuis des années par le gel du point d’indice. Les premières réunions ministérielles confirment que la promesse des 10 milliards s’est envolée et que le ministre cherche à imposer des contreparties aux « revalorisations ». Si depuis l’avis du Conseil d’État, le ministre est devenu muet, nous, nous devons donner de la voix

Lire la suite du tract et télécharger le au format

source http://www.cgteduc.fr/index.php/actualit-mainmenu-352/communiqus-mainmenu-444/2832-revalorisations-salariales-dans-l-education-nationale-mais-comment-peut-on-y-croire

60 réflexions sur “Revalorisations salariales dans l’Education nationale : Mais comment peut-on y croire ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.