Le 16 juin, toutes et tous aux côtés des personnel.le.s soignant.e.s !

Macron, Philippe, Véran,
ASSEZ DE MENSONGES !
NI MÉDAILLE NI CHARITÉ
Plus d’effectif, plus de salaire !

Les attentes des hospitaliers (soignants, administratifs, ouvriers, médico techniques, techniques…) du CHU de Clermont-Ferrand comme dans tous les hôpitaux sont nombreuses légitimes. Les revendications sont claires et largement exprimées par plusieurs services en grève depuis plus d’1 an !

Le gouvernement lance le “Ségur de la Santé” tout en indiquant qu’il souhaite accélérer le rythme des réformes engagées qui ont imposé les fermetures de lits et les suppressions de postes :

Nous n’attendons rien du “Ségur de la Santé”, pour obtenir satisfaction de nos revendications, il faudra les imposer ! C’est pourquoi :

Nous demandons l’augmentation des salaires...ils répondent par des primes (500€ ou 1500€) qui visent ouvertement à nous diviser, une médaille et un hommage le 14 juillet. Ils veulent remettre en cause nos RTT, nous faire travailler plus et revaloriser certaines grilles seulement en échange de l’instauration de glissements de tâches. Ils refusent toujours de dégeler le point d’indice pourtant responsable de nos salaires si bas !

Nous demandons du recrutement et des ouvertures de lits pour répondre aux nécessaires améliorations de nos conditions de travail et de la qualité de prise en charge de la population ils répondent « il faut aller plus vite et plus fort » et toujours dans la continuité des 128 000 lits supprimés depuis 20 ans, de l’objectif des 120 000 suppressions de postes, de « ma santé 2022 », du maintien de l’ONDAM (Objectif National des Dépenses de l’Assurance Maladie). Macron et son gouvernement poursuivent la casse de l’hôpital public !

Depuis la mobilisation du 19 mai au CHUforce est de constater que la Direction Générale n’a répondu en rien à nos revendications et qu’elle ne change pas de cap elle non plus (restructurations de plusieurs services à marche forcée, pression accrue sur le personnel déjà épuisé avec les récentes conséquences dramatiques, inacceptables pour nos 2 collègues.

ASSEZ DE MÉPRIS !
MACRON, VÉRAN, L’ARS, LA DIRECTION
DOIVENT NOUS ENTENDRE !

Alors le 16 juin, rassemblons-nous, administratifs, soignants, ouvriers, techniques, médico-techniques, médecins, pour exiger que le gouvernement et la Direction donnent satisfaction à nos revendications :

  • Prime de 1500 euros pour tous, validation et paiement des heures supplémentaires et augmentation du point d’indice tout de suite !
  • Reconnaissance en maladie professionnelle pour tous tout de suite !
  • Dépistage de tous les personnels tout de suite !
  • Arrêt des suppressions de postes, recrutement et titularisation de personnel tout de suite !
  • Arrêt des fermetures de lits et réouvertures tout de suite !
  • Arrêt du management destructeur !
  • Augmentation des budgets à hauteur des besoins !
  • Retour de la Catégorie Active pour les Cat A et ouverture des droits à le retraite à 57 ans !
  • Maintien de notre régime de retraite la CNRACL.

RASSEMBLEMENT
16 JUIN 2020 – 11H – Devant l’ARS
En tenues, avec masques, banderoles et slogans !

(Des préavis de grève sont déposés pour cette journée)

Départ de GM à 10h15
Départ d’HNE à 10h45

Nous appelons la population à soutenir nos revendications en manifestant avec nous.

20 réflexions sur “Le 16 juin, toutes et tous aux côtés des personnel.le.s soignant.e.s !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.