Communiqué de la CGT Educ’action 63 contre la répression anti-syndicale au lycée de Chamalières

La CGT Educ’action 63 condamne la mutation “dans l’intérêt du service” survenue cet été de la représentante des personnels du lycée de Chamalières et déléguée du Snalc. Présente depuis de nombreuses années au sein du lycée, elle est une enseignante reconnue par toutes et tous pour son implication auprès de ses élèves et de ses étudiant-es.

Le rectorat refuse aujourd’hui de fournir la moindre justification de sa décision… et pour cause ! Après une mobilisation des personnels de l’établissement contre les violences managériales de la précédente proviseure, notamment après le suicide de notre collègue Laurent Gatier en septembre 2019, le rectorat semble vouloir se débarrasser d’une syndicaliste gênante. Cette nouvelle attaque contre l’action syndicale est inacceptable et nécessite une réponse forte.

Face à cette répression anti-syndicale, la CGT Educ’action 63 appelle donc l’ensemble des personnels et de ses syndiqué-es à participer aux deux rassemblements de protestation :

– mercredi 2 septembre à 15h devant le rectorat de Clermont-Ferrand ;

– jeudi 3 septembre à 8h devant le lycée de Chamalières pour soutenir les grévistes (un préavis de grève a été déposé à partir du 2 septembre)

Communiqué du Snalc Auvergne

Pétition du Snalc Auvergne

Pétition d’étudiants de Chamalières