BAC : Le ministre acte la localisation des E3C

Vivement critiquées, y compris dans un rapport de l’Inspection générale, les E3C, épreuves de contrôle continu des bacs général et technologique, font l’objet d’une nouvelle décision de JM Blanquer. Leur nombre est maintenu. On s’écarte un peu plus d’un examen national en laissant les chefs d’établissement organiser à leur guise les épreuves qui doivent dorénavant avoir lieu « dans le cadre des heures de classe » et ne feront plus l’objet d’une harmonisation après épreuve. Alors que les premières et les secondes épreuves ont été contestées dans de nombreux établissements, le ministre choisit nettement la confrontation. Enfin cette banalisation aura probablement comme conséquence la disparition de l’indemnité de correction. Il n’y a pas de petites économies…

Cafepedagogique.net
Fjarraud