Jeudi 25 juin : toutes et tous ensemble aux côtés des salarié·e·s de Luxfer à Gerzat !

Les ex-salarié-es de l’usine Luxfer à Gerzat, réunis en Assemblée Générale le 13 juin 2020 ont décidé d’une nouvelle journée de mobilisations devant les portes de leur usine située au 7 rue de l’industrie 63360 Gerzat.   Cette journée est l’occasion de mettre en lumière la désindustrialisation qui s’opère sur tout le territoire avec ses conséquences sur l’emploi et le financement des services publics. Le Puy de Dôme risque d’être particulièrement impacté des suites de la crise sanitaire et la bataille que mènent les ex-salarié-es de l’usine de Gerzat avec leurs organisations syndicales CGT et CFDT incarne le symbole d’une politique de relocalisation pour reconquérir une souveraineté économique et sanitaire.    C’est une occasion unique de rassembler largement de manière unitaire organisations syndicales, partis politiques et citoyen-nes qui souhaitent que les “jours d’après” ne soient plus comme avant.   De nombreux acteurs et actrices de la lutte sociale seront au rendez-vous avec la présence de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, les salarié-es de GM&S sur leur projet de loi et leur combat, les syndicats CGT d’Air Liquide, Sabart, Aerotech et l’ensemble des syndicats du département du Puy de Dôme ou des annonces de plans de licenciements se profilent (Michelin, Dietal, MSD, Aubert et Duval, Constellium, HOP et bien d’autres…). Mais aussi la présence de représentants politiques : Jean-Luc Mélenchon, Mathilde Pannot, Emmanuel Bompard, Marianne Maximi, Emilie Marche pour la France Insoumise. Pour le Parti Socialiste : Raphaël Glucksmann et Christine Pires-Beaune. Pour EELV : Eva Sas et Nicolas Bonnet. Nous attendons le retour du Parti Communiste Français et de Olivier Bianchi pour Clermont Auvergne Métropole.

www.cgt63.fr