Les intérêts du Medef avant ceux des profs et des élèves